GALERIE DU DMC-GX8 PAR PHOTOGRAPHE

GALERIE DEDIEE AU LUMIX DMC-GX8
Daniel Berehulak

Cuba : portrait d'un pays à l'aube d'un changement historique et de son peuple.

Cuba : portrait d'un pays à l'aube d'un changement historique et de son peuple

L'HISTOIRE

"J'ai visité Cuba pour faire un reportage sur une culture et une société en pleine évolution marquées par des changements sociaux, politiques et économiques significatifs.
J'adore regarder une ville s'éveiller de l'aube au coucher du soleil et observer les gens vaquer à leurs activités habituelles. Que ce soit en ville ou à la campagne, il y a tant de couleurs et de belles images à capturer. J'ai été ébloui par la luminosité en parcourant les ruelles pavées de la Vieille Havane."

"J'y ai découvert des gens incroyablement ouverts et désireux de partager leur histoire. J'ai appris à connaître leur passion et ce qui les fait avancer. Par exemple, les cubains sont passionnés de sport et réputés pour leurs prouesses en boxe et baseball. J'ai donc décidé de faire un reportage sur ces deux pratiques. De même, les cubains ont la musique et la danse dans le sang, c'est leur mode de vie. Qu'ils soient jeunes ou âgés, la musique remplit leur maison et se répand dans les rues. Je me suis plongé dans la scène musicale et je l'ai figée sur photo et sur vidéo."

"Avec le temps, je garderai un tendre souvenir de ce voyage et je suis fier de savoir que j'ai pu faire un reportage sur ce magnifique pays à une période unique de son histoire. Jamais je n'oublierai la chaleur et l'énergie des cubains."

L'HISTOIRE

GALERIE DE PHOTOS

GALERIE VIDEO 4K "La REVOLUTION du rythme"

IMPRESSION PRATIQUE DU GX8

"Le GX8 a été un parfait compagnon pendant ce voyage, facilitant mon travail de par son format discret, sa polyvalence et sa grande capacité d'enregistrement d'images haute qualité. L'appareil idéal pour capturer le dynamisme de Cuba.

Grâce au mode silencieux, j'ai pu établir une relation de travail étroite et personnelle en capturant des moments naturels sans le bruit de l'obturateur.

J'ai été ébloui par la luminosité en parcourant les ruelles pavées de la Vieille Havane et la capacité de l'appareil photo à reproduire les couleurs et textures de cette ville historique."

IMPRESSION PRATIQUE DU GX8

"Lors de mes reportages sportifs (boxe et baseball), le mode photo 4K m'a permis de capturer des images spécifiques sur l'appareil photo à partir d'une séquence d'action. La mise au point automatique rapide et la vitesse de rafale élevée du GX8 permettent facilement de figer une action sur le vif et en boucle.

En tant que photojournaliste équipé d'un petit appareil photo avec fonction vidéo 4K, j'ai pu faire preuve de plus d'adaptabilité et de créativité. La résolution élevée est idéale pour capturer l'énergie et les sons qui se dégagent des rues de la Havane."

IMPRESSION PRATIQUE DU GX8

"Le grand écran à inclinaison variable et le viseur vertical apportent la flexibilité requise pour capturer les instants présents en orientant l'appareil comme vous le voulez. Cet appareil photo est facile à manipuler pour obtenir des angles uniques.

Cet appareil photo n'offre pas seulement d'excellentes performances avec un faible éclairage. Son système de double stabilisation, au niveau de l'objectif et du corps, m'a permis de prendre en toute confiance des photos dans des conditions de très faible luminosité en 1/8è seconde, sans trembler ou presque."

IMPRESSION PRATIQUE DU GX8

VIDEO EN COULISSES

BIOGRAPHIE

Daniel Berehulak est un photojournaliste primé qui partage son temps entre Barcelone et New Delhi. Né à Sydney, en Australie, Daniel s'est rendu dans plus de 40 pays pour couvrir des événements historiques, parmi lesquels la guerre d'Irak, le procès de Saddam Hussein, le travail des enfants en Inde, les élections en Afghanistan et le retour de Benazir Bhutto au Pakistan. Il a fait des reportages sur la vie des habitants après le tsunami japonais et la catastrophe de Tchernobyl et couvert pendant près de 4 mois la crise Ebola en Afrique occidentale.

Son reportage sur les inondations de 2010 au Pakistan lui ont valu une nomination pour le prix Pulitzer, récompense qu'il a décrochée pour sa couverture en 2014 de l'épidémie d'Ebola, pour laquelle il a aussi remporté le prix George Polk pour un reportage sur la santé. Il a également obtenu trois distinctions World Press Photo, le prestigieux prix John Faber remis par l'Overseas Press Club, le prix Photographe de l'année au POYi deux années de suite en 2013 et 2014 et de nombreuses autres récompenses.

Daniel est représenté par Getty Images Reportage, qui privilégie à la fois les projets personnels durables, l'actualité et les commandes de clients. Il travaille régulièrement pour le New York Times, TIME Magazine et Der Spiegel en particulier, et ses reportages sont publiés internationalement, notamment dans le Washington Post, le Los Angeles Times, le Wall Street Journal, le Guardian, le Sunday Times of London, Neon Magazine, Stern, The Financial Times Magazine.

BIOGRAPHIE