Système de purification d'air unique : nanoe-G

lm_1-3_lc_01_woc_20140401_aa_fr
lm_1-3_lc_02_woc_20140401_aa_fr
lm_1-3_lc_07_woc_20140401_aa_fr

Nanoe-G est le système de purification d'air original de Panasonic qui utilise les particules fines en nanotechnologie, composées d'ions et de radicaux. Nanoe-G est efficace sur les micro-organismes en suspension dans l’air ou adhésifs et capturés par le filtre, tels que les bactéries et les virus. Grâce à lui, l'environnement de vie est plus propre.Nanoe-G utilise les composants de l'air et non des produits chimiques. Il peut donc être utilisé sans problème par des personnes sensibles et dans les chambres d'enfants.


lm_1-3_lc_09_woc_20140401_aa_fr

Retire même les particules PM 2,5, qui sont extrêmement fines

« PM » (de l'anglais Particulate matter, les particules en suspension) représentent divers composants, tels que des particules extrêmement fines et des gouttelettes. D'une taille inférieure à 2,5 micromètres (PM 2,5), ces particules peuvent poser des problèmes de santé car elles pénètrent facilement dans nos poumons.

Sources de PM 2,5

Les particules PM 2,5 se trouvent en suspension dans l'air, notamment la poussière, la saleté, la fumée et les gouttelettes. Ces particules fines proviennent de sources humaines, telles que la combustion de carburants fossiles, les foyers à combustion ouverte et les procédés industriels, ainsi que de sources naturelles, telles que les embruns marins et les poussières transportées par les vents violents.


lm_1-3_lc_12_woc_20140401_aa_fr

Nanoe-G parvient à retirer 99 %*¹ des bactéries, virus et de la moisissure dans l'air.


lm_1-3_lc_13_woc_20140401_aa_fr

Les rhumes et autres maladies contagieuses s'attrapent souvent par l'inhalation directe de gouttelettes en suspension dans l'air, diffusées par l'éternuement ou la toux d'une personne infectée. Mais elles s'attrapent également par le simple fait de toucher des meubles, rideaux ou autres éléments sur lesquels les gouttelettes se sont posées, puis de mettre la main en contact avec les muqueuses telles que les yeux, le nez ou la gorge. Il est important de choisir une fonction de purification d'air efficace contre les bactéries et virus adhésifs.


lm_1-3_lc_15_woc_20140401_aa_fr

Nanoe-G désactivera même les bactéries et virus capturés dans le filtre.Il fonctionne automatiquement lorsque le climatiseur est éteint. Il n'y a donc aucun risque que les bactéries et virus se développent sur le filtre lui-même. Et pas de manipulation délicate !

Remarque :
*1: Le retrait des particules PM 2,5 en suspension a été certifié par FCG Research Institute, Inc
• Numéro de rapport de test : 25034 PM2.5 : Fumée de cigarette (PM 2,5)
L'efficacité est mesurée de 0,3 μm à 2,5 μm. (taille spécifique uniquement) 
Cet effet de retrait n'est pas prouvé pour toutes les substances toxiques en suspension dans l'air.

*2: Le retrait des particules en suspension pour les bactéries, virus et la moisissure a été certifié par Kitasato Research Center for Environmental Science
• KRCES-Bio. Numéro de rapport de test : 23_0182
Bactéries : staphylocoque doré (NBRC 12732)
• KRCES-Env. Numéro de rapport de test : 22_0008
Virus : Escherichia coli (phage) (øX-174 ATCC 13706-B1) : virus de la grippe (H1N1) 2009
• KRCES-Env. Numéro de rapport de test : 23_0140
Moisissure : Penicillium pinophilum (NBRC 6345)*3 :

Remarque :
*3: La désactivation des adhésifs a été certifiée par Japan Food Research Laboratories
• Numéro de rapport de test : 11047933001-02
Bactéries : staphylocoque doré (NBRC 12732)
• Numéro de rapport de test : 11073649001-02
Virus : bactériophage (Phi X 174 NBRC 103405)
• Numéro de rapport de test : 11047937001-02
Moisissure : Cladosporium cladosporioides (NBRC 6348)

*4: La désactivation dans le filtre a été certifiée par Japan Food Research Laboratories
• Numéro de rapport de test : 12037932001
Bactéries : staphylocoque doré (NBRC 12732)
• Numéro de rapport de test : 12014705001
Virus : Escherichia coli (phage) (φΧ-174 ATCC 13706-B1)

Tous les résultats reposent sur des conditions de test spécifiques.
Tous les tests ne sont pas prouvés dans des conditions d'utilisation réelle.