La technologie nanoe™ de Panasonic apporte un vent de fraîcheur aux vêtements en Chine

Équipée de la technologie Nanoe™, la machine à laver de Panasonic élimine les odeurs tenaces qui imprègnent les vêtements

L’équipe de planification des produits de Panasonic en Chine a exploité le pouvoir désodorisant de la technologie brevetée nanoe™ dans le développement d’une machine à laver distinctive qui élimine les odeurs d’huile de cuisson et d’épices à fortes odeur emprisonnées dans les textiles. En effet, en Chine, les plats populaires cuisinés à table, tels que la fondue chinoise, ne sont pas uniquement symboliques du style de vie du pays mais sont connus pour être à l’origine d’odeurs qui refusent de quitter les vêtements.

Une nanoe™ est une nano-particule ion recouverte de particules d’eau. Plus fine que la vapeur, elle pénètre en profondeur dans le textile. Les particules nanoe™ s’attaquent directement à la source des odeurs telles que la fumée de cigarette*1, les odeurs d’animaux*2, ou encore celles causées par l’humidité qui suit le lavage*3. Leur pouvoir désodorisant est tel que les odeurs sont pratiquement indétectables à l’issue du lavage. C’est une avancée clé qui a été réalisée par les ingénieurs chinois de Panasonic, qui se sont rendus compte que le niveau d’humidité dans la machine était directement lié à l’élimination des odeurs.

Le nom de marque nanoe™ est symbolique de la fusion des nanotechnologies et de l’électricité. Une fine particule ion enveloppée d’eau, une nanoe™ se forme à travers l’application d’un haut voltage à l’humidité présente dans l’air. Elle contient des radicaux hydroxyles (OH) qui inhibent la croissance de la moisissure*4 et du pollen*5, de la matière particulaire atmosphérique connue sous le nom de PM2.5*6, des bactéries*7 et des virus*8, ainsi que des allergènes*9. Il contient approximativement 1 000 fois la quantité d’eau présente dans un ion d’air commun et est respectueux de la peau et des cheveux.*10

Qu’est-ce que nanoe™ ?

Photo : L'origine du nom nanoe™. Sous la formule « nantechnologie + électricité = nanoe™ » se cache l’expression : nanotechnologie, 1 nm = 1 milliardième de mètre.

Les radicaux hydroxyles (radicaux OH) qui produisent l’effet recherché sont entourés de particules composées d’eau.

Photo : Schéma des particules électriques créées à partir d’eau, qui contiennent des radicaux hydroxyles (radicaux OH). La taille de la particule varie entre 5 et 20 nanomètres. (1 nm = 1 milliardième de mètre)

Les radicaux OH inhibent bactéries*7 et virus*8.

Photo : Schéma présentant le retrait de la bactérie par une nanoe™ En premier lieu, la nanoe™ atteint la bactérie Ensuite, les radicaux HO retirent l’hydrogène de la bactérie. Ils transforment alors l’hydrogène en eau et inhibent la bactérie. À la fin de l’image, le formule « OH + H = H2O » apparaît

Désodorisation par nanoe™

Photo : « Désodorisation par nanoe™ ». Tout d’abord, la nanoe™ atteint précisément les odeurs qui ont pénétré dans les fibres. Ensuite, les radicaux OH décomposent les substances responsables des odeurs. Puis, ils désodorisent.

Chronologie de l’innovation nanoe™

Grâce à la compréhension grandissante de la technologie nanoe™ et des avantages qu’elle apporte à un mode de vie plus sain, les foyers et les lieux publics sont en train de se convertir en ligne de défense contre les pathogènes et polluants atmosphériques qui exacerbent les allergies et entraînent les maladies. Cette technologie extraordinaire permet à tout le monde d’être plus serein et de savourer le moment présent, seul ou en compagnie de ses proches, dans des environnements à l’odeur plus fraîche, où les risques sur le court ou le long terme pour la santé et le bien-être sont fortement réduits.

Au cour des vingt dernières années, l’utilisation de la technologie nanoe™ s’est étendue pour atteindre de nombreuses facettes de la vie quotidienne. En 2003, elle a été appliquée pour la première fois à des purificateurs d’air produits au Japon. Aujourd’hui, on la retrouve dans les climatisateurs, réfrigérateurs, machines à laver, sèche-linges, ainsi qu’au niveau d’appareils de beauté tels que les sèche-cheveux et plus encore, disponibles dans un nombre grandissant de marchés.  Les produits équipés de la technologie nanoe™ enregistrent une utilisation étendue dans dans domaines d’application allant des voitures aux trains, en passant par les établissements publics tels que les hôtels, les hôpitaux et les écoles.

En 2016, Panasonic a lancé nanoe™ X, version améliorée de nanoe™. Celle-ci comprend dix fois plus de radicaux OH que nanoe™*11, ce qui lui permet, par exemple, d’éliminer l’odeur de la fumée de cigarette dix fois plus rapidement que par le passé*12. Plus récemment, en 2018, Panasonic a incorporé un appareil nanoe™ X aux machines à laver/sèche-linges à tambour de sa collection ALPHA lancée en Chine. Combinée à une fonction qui améliore l’effet désodorisant à travers l’augmentation de l’humidité, cette technologie permet la réduction d’odeurs telles que celles générées par la fondue chinoise, les cigarettes et les animaux, à un niveau presque imperceptible.

Photo : Machine à laver/sèche-linge de la série ALPHA incorporant un appareil nanoe™ X, installé dans un foyer.
Photo : Dans leur maison, un couple se réjouit de l’élimination des odeurs d’un manteau.

La technologie nanoe™ de Panasonic, qui désodorise, purifie l’air, désinfecte et contribue à l’entretien d’une jolie peau, le tout de manière efficace, fait l'objet d’un déploiement continu dans le monde. Panasonic s’efforce d’être à l’écoute des préoccupations de ses clients aux quatre coins de la planète et de proposer des solutions adaptées au monde réel qui rendront la vie plus saine.

Photo : A Better Life, A Better World

*1
nanoe™ X :
[Organisme de test] Centre d’analyse des produits Panasonic [Méthode de test] Vérification à l’aide d’une méthode de mesure de l’intensité d’une odeur de six niveaux dans une salle de test de 23 m3 environ [Méthode de désodorisation] nanoe™ émise [Substance de test] Odeur de fumée de cigarette attachée à une surface [Résultat du test] Intensité de l’odeur réduite de 2,4 niveaux en 12 minutes (4AA33-160615-N04)
nanoe™ :
[Organisme de test] Centre d’analyse des produits Panasonic [Méthode de test] Vérification à l’aide d’une méthode de mesure de l’intensité d’une odeur de six niveaux dans une salle de test de 23 m3 environ [Méthode de désodorisation] Émission de nanoe™ [Substance de test] Odeur de fumée de cigarette attachée à une surface [Résultat du test] Intensité de l’odeur réduite de 1,2 niveau en 2 heures (BAA33-130125-D01)
• Les effets de la désodorisation varient en fonction de l’environnement ambiant (température et humidité), de la durée d’utilisation, de l’odeur, du type de fibre, etc.
• Les substances nocives, telles que le monoxyde de carbone, contenues dans la fumée de cigarette ne sont pas éliminées.
• Tous les composants de l’odeur (comme l’odeur des matériaux de construction, l’odeur des animaux, etc.) qui sont tous le temps générés, peuvent être éliminés.
*2
nanoe™ X:
[Organisme de test] Centre d’analyse des produits Panasonic [Méthode de test] Vérification à l’aide d’une méthode de mesure de l’intensité d’une odeur de six niveaux dans une salle de test de 23 m3 environ [Méthode de désodorisation] Émission de nanoe™ [Substance de test] Odeur d’animal attachée à une surface [Résultat du test] Intensité de l’odeur réduite de 1,5 niveau en 1 heure (4AA33-160315-A34)
nanoe™ :
[Organisme de test] Fragrance Design Major, Département d’informations générales, Faculté d’information, Université de Daido [Méthode de test] Vérification à travers l’utilisation de l’équipement pendant une semaine environ dans une salle d’animalerie d’environ 27,5 m3 renfermant des animaux (13 animaux en moyenne) et en la mesure de l’intensité de l’odeur [Méthode de désodorisation et d’inhibition] Émission de nanoe™ depuis deux types d’équipement [Substance de test] Odeur d’animal attachée à une surface [Résultat du test] Odeur inhibée d’environ 33,9 %
*3
nanoe™ X et nanoe™ :
[Organisme de test] Centre d’analyse des produits Panasonic [Méthode de test] Vérification à l’aide d’une méthode de mesure de l’intensité d’une odeur de six niveaux dans une salle de test de 23 m3 environ [Méthode de désodorisation] Émission de nanoe™ [Substance de test] Odeur d’humidité attachée à une surface [Résultat du test] Intensité de l’odeur réduite de 1,7 niveau en 0,5 heure (Y16RA002)
*4
nanoe™ X et nanoe™ :
[Organisme de test] Japan Food Research Laboratories [Méthode de test] Changements mesurés dans la quantité de moisissure dans l’air d'une salle de test de 23 m3 environ [Méthode d’inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Moisissure atmosphérique [Résultat du test] Inhibition d’au moins 99 % en 60 minutes (205061541-001) Date d’émission du rapport de test : 6 juillet 2005
[Organisme de test] Japan Food Research Laboratories [Méthode de test] Vérification de la croissance de la moisissure ayant adhéré à un textile dans une salle de test de 23 m3 environ [Méthode d’inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Moisissure ayant adhéré (Stachybotrys chartarum, Aspergillus oryzae, Penicillium
expansum, Fumagine, Gibberella zeae, Aspergillus tonophilis, Mucor, champignons noirs) [Résultat du test] Effet inhibant confirmé en 8 heures (Stachybotrys chartarum : 17145307001-0201. Aspergillus oryzae : 17145307001-0101. Penicillium expansum : 17145307001-0601. Fumagine : 13044083002-01. Gibberella zeae : 17145307001-0401. Aspergillus tonophilis : 17145307001-0301. Mucor : 17145307001-0501. Champignons noirs : 17145307001-0701.) Date d’émission du rapport de test : 14 juin 2013 pour la Fumagine et 30 janvier 2018 pour les autres
*5
nanoe™ X :
<Pollen de cèdre> [Organisme de test] Centre d’analyse des produits Panasonic [Méthode de test] Mesure des allergènes attachés à un textile à travers l’utilisation de la méthode ELISA, dans une salle de test de 23 m3 environ [Méthode d'inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Pollen de cèdre [Résultat du test] Inhibition d’au moins 97 % en 8 heures et d’au moins 99 % en 24 heures (4AA33-151001-F01) <Pollens de Cèdre, Cyprès, Dactyle pelotonné, Ambroisie, Miscanthus, Bouleau, Armoise, Olive, Juniper, Casuarina, Alnus japonica, Fléole des prés, Humulus japonicus> [Organisme de test] Centre d’analyse des produits Panasonic [Méthode de test] Vérification par le biais de la méthode de l’électrophorèse dans une salle de test de 23 m3 [Méthode d’Inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Pollen (Cèdre, Cyprès, Dactyle pelotonné, Ambroisie, Miscanthus, Bouleau, Armoise, Olive, Juniper, Casuarina, Alnus japonica, Fléole des prés  Humulus japonicus) [Résultat du test] Effet inhibant confirmé en 24 heures (4AA33-151015-F01, 4AA33-151028-F01, 4AA33-160601-F01, 4AA33-160601-F02,  1V332-180301-F01)
nanoe™:
<Pollen de cèdre> [Organisme de test] Centre d’analyse des produits Panasonic [Méthode de test] Mesure des allergènes attachés à un textile à travers l’utilisation de la méthode ELISA, dans une salle de test de 23 m3 environ [Méthode d'inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Pollen de cèdre [Résultat du test] Inhibition d’au moins 88 % en 8 heures (BAA33-130402-F01) <Pollens de Cyprès, Dactyle pelotonnée, Ambroisie> [Organisme de test] Centre d’analyse des produits Panasonic [Méthode de test] Vérification par le biais de la méthode de l’électrophorèse dans une salle de test de 23 m3 [Méthode d’Inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Pollen (Cyprès, Dactyle pelotonné, Ambroisie) [Résultat du test] Effet inhibant confirmé en 24 heures (1V332-171010-F04, 1V332-171010-F01, 1V332-171010-F02) <Pollens de Cyprès, Dactyle pelotonné, Ambroisie> [Organisme de test] Faculté de la science et technologie du textile, Université de Shinshu [Méthode de test] Vérification à travers l’exposition directe dans un contenant hermétique de 45 l et l’utilisation de la méthode de l’électrophorèse [Méthode d’inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Pollen (Cyprès, Dactyle pelotonné, Ambroisie) [Résultat du test] Effet inhibant confirmé en 60 minutes
*6
nanoe™ X:
[Organisme de test] Centre d’analyse des produits Panasonic [Méthode de test] Mesure de la quantité de substances organiques attachées dans une salle de test de 23m3 environ [Méthode d’inhibition] Émission de nanoe™ [Résultat du test] <Acide carboxylique aromatique (acide benzoïque)> Décomposé à 99 % au moins en 8 heures environ (Y17NF096) <Paraffine (hexadécane)> Décomposé à 99 % au moins en 16 heures environ Y17NF089))
nanoe™ :
[Organisme de test] Centre d’analyse des produits Panasonic [Méthode de test] Mesure de la quantité de substances organiques attachées dans une salle de test de 23m3 environ [Méthode d’inhibition] Émission de nanoe™ [Résultat du test] <Acide carboxylique aromatique (acide benzoïque)> Décomposé à 99 % au moins en 16 heures environ (Y13NF135) <Paraffine (hexadécane)> Décomposé à 99 % au moins en 24 heures environ (Y13NF136)
*7
nanoe™ X et nanoe™ :
<Bactéries atmosphériques> [Organisme de test] Centre de recherche Kitasato pour la science environnementale [Méthode de test] Mesure de la quantité de bactéries atmosphériques après exposition directe dans une salle de test de 23 m3 environ [Méthode d’inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Bactéries atmosphériques [Résultat du test] Inhibition à 99 % au moins en 4 heures (24_0301_1 émis par le centre de recherche Kitasato) (Le test a été réalisé avec un type de bactérie seulement.) <Bactéries ayant adhéré>[Organisme de test] Japan Food Research Laboratories [Méthode de test] Mesure de la quantité de bactéries ayant adhéré à un textile d'une salle de test de 23 m3 environ [Méthode d’inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Bactéries ayant adhéré [Résultat du test] Inhibition d’au moins 99 % en 8 heures (13044083003-01) Date d’émission du rapport de test : 14 juin 2013 (Le test a été réalisé avec un type de bactérie seulement.)
*8
nanoe™ X et nanoe™ :
<Virus atmosphérique> [Organisme de test] Centre de recherche Kitasato pour la science environnementale [Méthode de test] Mesure de l’infectiosité des virus atmosphériques après exposition directe dans une salle de test de 25 m3 environ [Méthode d’inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Virus atmosphérique [Résultat du test] Inhibition à 99 % au moins en 6 heures (24_0300_1 émis par le centre de recherche Kitasato) (Le test a été réalisé avec un type de virus seulement.) <Virus ayant adhéré>[Organisme de test] Japan Food Research Laboratories [Méthode de test] Mesure de l’infectiosité de virus ayant adhéré à un textile d'une salle de test de 25m3 environ [Méthode d’inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Virus ayant adhéré [Résultat du test] Inhibition d’au moins 99 % en 8 heures (13001265005-01) Date d’émission du rapport de test : 11 février 2013 (Le test a été réalisé avec un type de virus seulement.)
*9
nanoe™ X:
[Organisme de test] Centre d’analyse des produits Panasonic [Méthode de test] Vérification à travers l’utilisation de la méthode de l’électrophorèse dans une salle de test de 23 m3 environ [Méthode d’inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Allergènes (Dermatophagoides pteronyssinus, Cèdre, Cyprès, Aulne, Bouleau, Dactyle pelotonné, Fléole des prés, Ambroisie, Armoise, Alternaria, Aspergillus, Candida, Malassezia, Chien, Chat, Cafard, Phalène [Résultat du test] Effet inhibant confirmé en 24 heures (4AA33-160615-F01, 4AA33-151015-F01, 4AA33-151028-F01, 4AA33-160701-F01, 4AA33-160601-F02, 4AA33-160615-F02, 4AA33-160620-F01, 4AA33-160615-F03)
nanoe™ :
<Allergènes dérivés de chiens et allergènes dérivés de chats> [Organisme de test] Institut of Tokyo Environmental Allergens (Institut tokyoïte des allergènes environnementaux) [Méthode de test] Exposition directe dans un contenant hermétique de 45 l et mesure par le biais de l’utilisation de la méthode ELISA [Méthode d’inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Allergènes dérivés de chiens et allergènes dérivés de chats [Résultat du test] <Chien (phanères)> Inhibition d’au moins 99 % en 1 heure (11M-RPTAPR047_1) <Chat (phanères)>  Inhibition d’au moins 98 % en 2 heures (11M-RPTAPR051_1) <Excréments et carcasses d’acariens> [Organisme de test] Centre d’analyse des produits Panasonic [Méthode de test] Mesure des allergènes attachés à un textile à travers l’utilisation de la méthode ELISA, dans une salle de test de 23m3 environ [Méthode d’inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Allergènes attachés d’acariens [Résultat du test] Inhibition d’au moins 60 % en 24 heures (BAA33-130304-F04) <Allergènes dérivés de la moisissure> [Organisme de test] Institut of Tokyo Environmental Allergens (Institut tokyoïte des allergènes environnementaux) [Méthode de test] Exposition directe dans un contenant hermétique de 45 l et mesure par le biais de la méthode ELISA [Méthode d’inhibition] Émission de nanoe™ [Substance de test] Allergènes dérivés de la moisissure [Résultat du test] Inhibition d’au moins 93 % en 2 heures
*10
nanoe™ X:
[Organisme de test] Centre d’analyse des produits Panasonic [Méthode de tes] Repos de 90 minutes, exposition de 60 minutes au nanoe™ et 60 minutes de temps de maintien. Huit femmes âgées de 30 à 49 ans, à la peau normale à sèche. [Résultat du test] Changement dans le contenu en hydratation de la peau équivalent au changement dans l’humidité ambiante de 30 à 50 % (amélioration de 20 %)
• Efficacité pour de beaux cheveux obtenue après utilisation continue pendant deux semaines au moins.
• Effets variables selon la personne, la saison et les conditions d’environnement ambiant comme l’humidité. Effets variables selon l’exposition de la peau et des cheveux à nanoe™.
*11
Comparaison entre nanoe™ qui libère 480 milliards de radicaux par seconde et nanoe™ X qui libère 4,8 billions de radicaux par seconde, selon les mesures réalisées avec la méthode ESR (enquête menée par Panasonic)
*12
Comparaison entre nanoe™ qui réduit l’intensité des odeurs de 1,2 niveau en 2 heures et nanoe™ X qui réduit l’intensité des odeurs de 2,4 niveaux en 12 minutes (enquête menée par Panasonic)

Les résultats de test ne sont pas des résultats expérimentaux obtenus à travers l’utilisation réelle dans une pièce. Les effets réels varient selon les conditions de la pièce, la méthode d’utilisation, etc.
Bien que nanoe™ et nanoe™ X inhibent les virus, etc., ils ne garantissent pas la prévention d’infections.

Contact

Panasonic Corporation
Groupwide Brand Communications Division
Contact [Site global]