Les effets de nanoe™ X, reconnus par des experts

Une photo du professeur Masafumi Mukamoto

Plusieurs types de moisissure entrent dans les maisons par le biais des personnes et de l'air. Même si une action préventive est prise au niveau de nos vies quotidiennes, il est souvent très difficile d'inhiber la croissance de la moisissure, en particulier dans les environnements humides. Avec nanoe™ X, nous disposons de résultats expérimentaux1,2 qui démontrent qu'il est possible d'inhiber la croissance des types de moisissure et de bactéries que l'on retrouve communément à différents endroits de la maison.

1Les résultats des expériences montrent que nanoe™ X est efficace à l'heure d'inhiber la croissance des types suivants de moisissure et bactéries que l'on retrouve communément dans les maisons :
Moisissure : Trichophyton, Cladosporium, Malassezia furfur, Sporothrix schenckii, Exophiala jeanselmei, Absidia corymbifera, Rhodotorula rubra, Neurospora sitophila, Schizophyllum commune
Bactéries : Staphylocoque doré résistant à la méthiciline (MRSA), monocytogènes Listeria, Bacillus subtilis, Mycobacterium smegmatis, Nocardia asteroids, Neisseria gonorrhoeae, Salmonella enterica subsp. enterica, grippe Haemophilus, Campylobacter jejuni
2Cette vérification a été réalisée de façon à générer des données de recherche de base concernant les effets de nanoe™ X sur la moisissure et les bactéries en conditions de laboratoire, qui diffèrent de celles des environnements d'utilisation réelle. Elle n'a pas été conçue pour évaluer la performance du produit.

Une photo du professeur Masahiro Sakaguchi

Professeur Masahiro Sakaguchi

Université Azabu
École de médecine vétérinaire
Laboratoire de Microbiologie Vétérinaire I

Vérification de nanoe™ X en collaboration avec un institut de recherche indépendant

Quatre types de virus ont été inhibés de 99 % en 6 heures.

Les virus, humains ou issus d'animaux, sont généralement classés en quatre types. Ces quatre types de virus ont été sélectionnés sur la base d'un test de clairance virale, et l'efficacité de la technologie nanoe™ X par rapport à leur inhibition a été vérifiée. Les résultats indiquent que nanoe™ X a le potentiel d'inhiber la plupart des virus hautement résistants et inconnus.

Description du test

Le test a été mené en collaboration avec Charles River Biopharmaceutical Services GmbH, laboratoire de recherche conforme aux normes allemandes en termes de bonnes pratiques de laboratoire.

Le test a été conçu pour prédire l'effet d'inhibition contre les virus hautement résistants et inconnus. Compte tenu de la probabilité de découverte de nouveaux virus qui se répandraient largement, nous avons classifié les critères suivants de virus (présence d'une enveloppe, génome et taille (sur la base d'un test d'élimination de virus). Quatre types de virus classés en fonction de leur résistance physicochimique ont été sélectionnés pour le test. Une comparaison entre l'exposition et la non exposition à nanoe™ X pour ces quatre types a été réalisée conformément aux normes GLP.

Une image du drapeau allemand

Organisme de test

Charles River Biopharmaceutical Services GmbH (Allemagne) fait partie du groupe de laboratoires Charles River, organisation mondiale qui soutient le développement des médicaments des étapes pré-cliniques aux étapes postérieures à la mise sur le marché, et s'engage dans l'élevage et la fourniture d'animaux de laboratoires de qualité supérieure et différents tests de sécurité.

Bonnes pratiques de laboratoire : Normes visant à montrer que le test a été réalisé de façon précise et adéquate, avec des dispositions strictes concernant les procédures de test, etc.

Période de test

Septembre–Novembre 2011

Sujets soumis au test

Virus xénotropique de la leucémie murine
Virus de l'encéphalomyocardite
Virus de la maladie d'Aujeszky
Parvovirose porcine

Méthode de test

Volume de l'espace de test : Boîte de 45 litres
Durée d'exposition : 3 heures, 6 heures
Distance d'exposition : 15 cm

Un graphique qui décrit les caractéristiques des virus

Caractéristiques des virus sélectionnés sur la base de « Virus Clearance Test Guideline (Guideline ICHQ5A, CPMP/BMP/269/95, Pharmaceutical Affairs Bureau #329) »

Vérification des effets nanoe™ X avec
des climatiseurs résidentiels

L'icône illustrée pour « Mauvaises odeurs »

nanoe™ X a réduit les odeurs absorbées par des textiles tels que des rideaux et tapis.

Un diagramme comparant le taux de réduction de l'intensité de l'odeur de la fumée de cigarette avec et sans nanoe™ X généré par un climatiseur fixé au mur dans une pièce de 10 m²

Niveaux d'intensité d'odeur 0 Inodore 1 Difficilement perceptible 2 À peine identifiable 3 Remarquable immédiatement 4 Fort 5 Intensément désagréable

Odeur de fumée de cigarette
(taille de la pièce : environ 10 m²)

Résultat
Après 2 heures, il a été constaté une réduction de l'intensité de l'odeur d'environ 3,2 niveaux de plus avec nanoe™ X qu'avec la réduction naturelle.

Organisme de test :
Centre d'analyse produit Panasonic, Japon
(Rapport n° BAA33-140708-C01)

Produit testé : Climatisation murale équipée de nanoe™ X. Méthode de test : (1) Le climatiseur de test a été installé à l'intérieur d'une chambre de test mesurant 2,73 m x 3,64 m x 2,4 m, soit 10 m2 environ. (2) Un nombre prédéterminé de morceaux de tissus (gaze) ont été suspendus dans une boîte de 1 m³ environ, et 20 cigarettes ont été allumées et laissées pendant 5 minutes. (3) Les morceaux de tissu qui ont absorbé l'odeur de fumée de cigarette ont été placés à une hauteur de moins de 1,2 m, à environ 1,5 m de distance de la sortie du climatiseur, et le climatiseur a été mis en fonction en mode ventilateur. (4) Les morceaux de tissu ont été collectés après une période prédéterminée et une évaluation sensorielle a été mis en place (méthode d'indication de l'intensité d'odeur de 6 niveaux). N = 3 sujets. Odeur cible : Fumée de cigarette.

Vérification des effets nanoe™ X avec
des climatiseurs commerciaux

L'icône illustrée pour « Mauvaises odeurs »

nanoe™ X a réduit les odeurs absorbées par des textiles tels que des rideaux et tapis.

Un diagramme comparant le taux de réduction de l'intensité de l'odeur de la fumée de cigarette avec et sans nanoe™ X généré par une cassette 4 voies dans une pièce de 25 m²

Niveaux d'intensité d'odeur 0 Inodore 1 Difficilement perceptible 2 À peine identifiable 3 Remarquable immédiatement 4 Fort 5 Intensément désagréable

Odeur de fumée de cigarette
(taille de la pièce : environ 25 m²)

Résultat
Après 2 heures, il a été constaté une réduction de l'intensité de l'odeur d'environ 1,0 niveau de plus avec nanoe™ X qu'avec la réduction naturelle.

Organisme de test
Centre d'analyse produit Panasonic, Japon
(Rapport n° 4AA33-170203-A01)

Produit testé : Climatisation avec cassette 4 voies équipé de nanoe™ X. Méthode de test : (1) Le climatiseur de test a été installé à l'intérieur d'une chambre de test mesurant 6,02 m x 8 m x 2,9 m, soit 48 m2 environ. (2) Un nombre prédéterminé de morceaux de tissus (gaze) ont été suspendus dans une boîte de 1 m³ environ, et 20 cigarettes ont été allumées et laissées pendant 5 minutes. (3) Les morceaux de tissu qui ont absorbé l'odeur de fumée de cigarette ont été placés à une hauteur de moins de 1,2 m, à environ 1,5 m de distance de la sortie du climatiseur, et le climatiseur a été mis en fonction en mode ventilateur. (4) Les morceaux de tissu ont été collectés après une période prédéterminée et une évaluation sensorielle a été mis en place (méthode d'indication de l'intensité d'odeur de 6 niveaux). N = 8 sujets. Odeur cible : Fumée de cigarette.

L'icône illustrée pour « Mauvaises odeurs »

nanoe™ X a réduit les odeurs absorbées par des textiles tels que des rideaux et tapis.

Un diagramme comparant le taux de réduction de l'intensité de l'odeur de la fumée de cigarette avec et sans nanoe™ X généré par une cassette 4 voies dans une pièce de 48 m²

Niveaux d'intensité d'odeur 0 Inodore 1 Difficilement perceptible 2 À peine identifiable 3 Remarquable immédiatement 4 Fort 5 Intensément désagréable

Odeur de fumée de cigarette
(taille de la pièce : 48 m² environ)

Résultat
Après 2 heures, il a été constaté une réduction de l'intensité de l'odeur d'environ 0,7 niveau de plus avec nanoe™ X qu'avec la réduction naturelle.

Organisme de test
Centre d'analyse produit Panasonic, Japon
Gunma Analysis Center, Japon
(Rapport n° 27055)

Produit testé : Climatisation avec cassette 4 voies équipé de nanoe™ X. Méthode de test : (1) Le climatiseur de test a été installé à l'intérieur d'une chambre de test mesurant 6,02 m x 8 m x 2,9 m, soit 48 m2 environ. (2) Un nombre prédéterminé de morceaux de tissus (gaze) ont été suspendus dans une boîte de 1 m³ environ, et 20 cigarettes ont été allumées et laissées pendant 5 minutes. (3) Les morceaux de tissu qui ont absorbé l'odeur de fumée de cigarette ont été placés à une hauteur de moins de 1,2 m, à environ 1,5 m de distance de la sortie du climatiseur, et le climatiseur a été mis en fonction en mode ventilateur. (4) Les morceaux de tissu ont été collectés après une période prédéterminée et une évaluation sensorielle a été mis en place (méthode d'indication de l'intensité d'odeur de 6 niveaux). N = 8 sujets. Odeur cible : Fumée de cigarette.

L'icône illustrée pour « Mauvaises odeurs »

Même dans une vaste zone (139 m²), nanoe™ X a réduit les odeurs absorbées par des textiles tels que des rideaux et tapis.

Un diagramme comparant le taux de réduction de l'intensité de l'odeur de la fumée de cigarette avec et sans nanoe™ X généré par une cassette 4 voies dans une pièce de 139 m²

Niveaux d'intensité d'odeur 0 Inodore 1 Difficilement perceptible 2 À peine identifiable 3 Remarquable immédiatement 4 Fort 5 Intensément désagréable

Odeur de fumée de cigarette
(taille de la pièce : environ 139 m²)

Résultat
Après 2 heures, il a été constaté une réduction de l'intensité de l'odeur d'environ 0,4 niveau de plus avec nanoe™ X qu'avec la réduction naturelle.

Organisme de test :
Kaken Test Center, Japan
(Rapport n° KT-19-015089-1)

Produit testé : Climatisation avec cassette 4 voies CS-P160U6 équipé de nanoe™ X. Méthode de test : (1) Le climatiseur de Bureaux été installé à l'intérieur d'un vieux bureau mesurant 7 m x 20 m x 2,7 m, soit 139 m2 environ. (2) Un nombre prédéterminé de morceaux de tissus (gaze) ont été suspendus dans une boîte de 1 m³ environ, et 5 cigarettes ont été allumées et laissées pendant une heure. (3) Les morceaux de tissu qui ont absorbé l'odeur de fumée de cigarette ont été placés à une hauteur de moins de 1 m, à environ 3 m de distance de la sortie du climatiseur, et le climatiseur a été mis en fonction en mode ventilateur. (4) Puis une évaluation sensorielle a été réalisée (méthode d'indication d'intensité d'odeur de 6 niveaux). N = 9 sujets. Odeur cible : Fumée de cigarette.

L'icône illustrée pour « Substances dangereuses »

nanoe™ X a décomposé des substances PM 2,5 ayant adhéré à des surfaces dans l'espace réel.

Un diagramme comparant le taux de réduction d'hexadécane avec et sans nanoe™ X généré par une cassette 4 voies

Hexadécane
(Substance chimique PM 2,5 ayant adhéré à une surface)

Résultat
La mise en route d'un climatiseur équipé de nanoe™ X a décomposé plus de 92 % des particules sur une moyenne de 8 heures. La mise en fonction d'un climatiseur sans nanoe™ X a décomposé seulement 14 % des particules.

Organisme de test
Rapport n° ETRC257 / 16 / 14,2 (R479 / 19)
Environmental Technology Research Center

Produit testé : Climatisations avec cassette 4 voies S-34PU2H5-1 équipée de nanoe™ X. Méthode de test : (1) Mise en marche de six unités type cassette 4 voies installées dans une pièce d'un centre de mesure Panasonic en Malaisie, pièce d'environ 16,27 m x16,43 m, ou environ 267 m2. (2) Une substance d'échantillon avec de l'hexadécane y ayant adhéré a été placée à une hauteur de 1,2 m au centre de la pièce. (3) Les climatiseurs ont été mis en marche à vitesse moyenne, puis l'échantillon a été collecté une fois le laps de temps prédéterminé écoulé et l'anale quantitative GC/MS réalisée. Cible : Hexadécane (Alkane)

L'icône illustrée pour « Mauvaises odeurs »

Une unité intérieure équipée de nanoe™ X a été installée dans un espace réel et a réduit le niveau d’odeurs mesurées par le capteur d'odeur de la pièce.

Un diagramme comparant le taux de réduction d'intensité de l'odeur avec et sans nanoe™ X généré

Effets de réduction des odeurs de la pièce

Résultat
Les lectures du capteur d'odeur dans la pièce ont eu tendance à diminuer lorsque l'appareil nanoe™ X a été mis en fonctionnement par rapport au moment où il ne fonctionnait pas. Lorsque l'appareil nanoe™ X n'était pas en fonctionnement, l'odeur distincte de la pièce pouvait être perçue lorsqu'on y entrait, mais n'était pas perçue lorsque l'appareil nanoe™ X était en route.

Conclusion
Lorsqu'un appareil nanoe™ X est en route, on peut s'attendre à une réduction de l'odeur dans la pièce.

Vérification interne

Produit testé : Climatisation avec cassette 4 voies CS-P45U4B équipé de nanoeTM X (2 unités). Évaluation : Du 8 octobre 2019 au 17 octobre 2019. (1) La vérification a été réalisée avec l'unité installée dans une salle de conférence de 47 m2 environ. (2) Paramètres du climatiseur : mode de fonctionnement - climatisation ; température prédéfinie - 27 °C ; direction du flux d'air - horizontal : vitesse du flux d'air - moyen (3) Mise en route d'un appareil nanoeTM X durant la première semaine, puis appareil nanoeTM X éteint pendant la deuxième semaine, puis mise en fonctionnement du climatiseur. Mesure de l'intensité de l'odeur pendant 2 jours à chaque fois à l'aide d'un capteur d'odeur électrique (XP-329 m) fabriqué par New Cosmos Electric Co., Ltd. (4) Le climatiseur a été mis en fonctionnement pendant 24 heures et a fait l'objet de vérifications. Cible : Odeur de la pièce

Contenus liés