Vos employés réclament un meilleur environnement au bureau : Voici comment procéder

Le travail dans un bureau a été transformé à jamais.

La pandémie de Covid-19 a transformé notre relation avec le travail, tandis que les déplacements vers le travail ont été drastiquement réduits et qu’un nombre croissant d’entreprises adhère à des arrangements de télétravail ou de travail hybride.

Cependant, bien que 25 %*1 de tous les postes professionnels en Amérique du nord seront pourvus en télétravail d’ici fin 2022, les bureaux resteront au cœur des affaires modernes.

La flexibilité croissante a donné aux employés plus de puissance que jamais afin de se battre pour l’obtention d’environnements de travail positifs, sains et heureux. Le Human Workplace Index de Workhuman a trouvé en janvier 2022 le chiffre étonnant de 81,5 % des employés, qui se sentent plus à même de tenir leurs dirigeants responsables de la création d’un meilleur environnement de travail cet année. Et de plus en plus, ils sont prêts à partir.

Ainsi, comment créer une environnement de bureau qui attire les employés et offre les avantages sociaux, fonctionnels et de productivité d’une collaboration améliorée entre collègues ?

En outre, à quel point la qualité de l’air joue-t-elle un rôle dans la création d'un espace de travail confortable ?

Votre environnement de travail est la clé pour attirer et retenir des employés

Aujourd’hui, les employés ont de plus en plus confiance pour donner leur démission s’ils ne sont pas heureux. Ainsi, un mauvais environnement de travail peut avoir des conséquences rapides et sévères en termes de qualité de personnel et de votre capacité à les retenir. Selon le Bureau of Labor Statistics américain, plus de 24 millions d’employés Américains*3 ont quitté leur travail entre avril et septembre 2021 : un record jamais vu auparavant.

Tandis que le télétravail apporte de nombreux avantages aux employés, il réduit également de manière significative les moments de contact et d’interaction les uns avec les autres. Ceci peut affecter la productivité de certains postes et peut donner l’impression à certains employés d’être moins connectés à l’entreprise.

Alors, quelle est la solution ? Il est nécessaire d’offrir un environnement de bureau confortable, propre et productif, que votre personnel soit présent à temps complet ou ait opté pour un type de travail hybride, de façon à ce qu'il s’agisse d’un endroit où il est toujours agréable de se rendre.

Les normes de travail et les exigences en termes d’espace ont changé, et elles ont changé rapidement

Le passage au télétravail ou à un type de travail hybride n’est pas le seul basculement qui a eu lieu dans les schémas de travail. De nombreuses entreprises adhèrent aux modèles disposant d’heures de travail flexibles, et le design du bureau a également changé : les bureaux individuels et les boxs ouverts sont désormais obsolètes.

Les entreprises recherchent de plus en plus des espaces de bureau qui incorporent des éléments de bureau flexibles, de façon à ce que les zones puissent être utilisées pour des séances de groupe, des réunions, des conférences et du travail de groupe. De la même façon, les espaces de bureau partagés utilisés par les équipes géographiquement dispersées et les nomades numériques requièrent des arrangements radicalement différents, dans le sens où ces travailleurs utilisent le bureau à des heures complètement différentes du jour et de la nuit, et ont besoin d’installations uniques en fonction de la nature de leur travail.

Tandis qu’une équipe marketing peut par exemple avoir besoin de grandes salles de réunion pour la génération d’idées collaboratives, il se peut qu’un spécialiste du développement de logiciels préfère un espace tranquille où travailler sur du code sans distraction.

Un expert en gestion d’installation explique ces nouvelles tendances : « La différence, c’est que l’on n’a pas son propre bureau. Ce serait surtout de grandes tables, des canapés, des tables hautes, et différentes manières de travailler. » Ces installations flexibles sont particulièrement attractives pour les employés plus jeunes : « En ce qui concerne les millenials, certains aiment travailler sur le sol, d’autres préfèreront les tables hautes. »

Tout ceci crée un besoin d’environnement de bureau plus réfléchi, qui soutient et encourage les différentes façons dont les gens veulent travailler, par opposition au fait d’imposer des restrictions.

Conseil : réfléchissez à la façon dont l’espace peut améliorer le travail

Les gestionnaires d’installations et les propriétaires d’entreprise réfléchissent de plus en plus à la façon dont concevoir leur espaces autour des différentes manières dont les gens travaillent. Le fait de réfléchir aux besoins de différentes équipes, et de leur demander leur opinion, peut vous aider à fournir un environnement favorables à un travail productif et à des employés heureux.

Un agencement de lieu de travail non traditionnel, varié et flexible peut certainement vous apporter tout cela. Et s'il est bien fait, cela ne veut pas dire de fournir une grande quantité d’espace. De fait, vous pouvez même améliorer la densité de votre bureau.

Comme un agent immobilier explique : « Dans un bureau traditionnel, je dirais que je peux asseoir 24 personnes dans 100 m², mais si j’utilise des installations de bureau flexibles ou de co-working, je peux en asseoir 60. » Ceci vous permet de vous rapprocher de l’utilisation idéale de 85 %, sans impacter l’environnement de travail de manière négative.

La qualité de l’air et le contrôle de la température sont des éléments cruciaux

Sans surprise, la propreté est devenue un sujet brûlant ces deux dernières années. Elle reste en tête de la liste des priorités des employés, et le fait de bien s’y prendre à de niveau est crucial pour créer un environnement de bureau confortable et productif.

La plupart des espaces de bureau s’engagent toujours à assurer un nettoyage et une désinfection améliorés, en particulier lorsque les zones, ou les bâtiments en entier, sont partagés entre différentes entreprises et différents individus. Les nomades et travailleurs numériques qui profitent des avantages du hot desking peut également avoir des attentes plus importantes en termes de propreté, étant donné le roulement des personnes qui utilisent le bureau.

De la même façon, la qualité de l’air et le contrôle des mauvaises odeur représentent une partie importante de ce mélange ; après tout, personne ne veut pouvoir sentir le déjeuner de ses collègues quelques heures plus tard dans l’après-midi. En outre, les risques de transmission virale par les airs restent, comme l’on peut s’y attendre, une préoccupation importante pour les travailleurs.

L’air peut contenir des dangers cachés sous la forme de millions de virus, de bactéries, de poussière, de saleté et d’allergènes, aussi dangereux que les substances PM2.5. Ces dernières peuvent non seulement être inhalées par les employés qui ne s’y attendent pas ; elles peuvent également se déposer sur les surfaces, les textiles et les vêtements, exposant les occupants du bâtiment à de plus grands risques.

Couplée à la température et au contrôle des mauvaises odeurs, la qualité de l’air constitue désormais un sujet de taille pour les gestionnaires d’installations. Ainsi, la solution est de se procurer une climatisation que n’assure pas seulement humidité et contrôle de la température, mais qui se caractérise également par une technologie de purification de l’air intégrée pour assurer que l’air reste plus propre et sûr.

Conseil : obtenez une qualité d’air acceptable, de manière durable

Réduisez les risques en fournissant un air plus propre aux employés de votre bâtiment et votre personnel sera plus heureux et plus productif.

Néanmoins, et cela sans surprise, les gestionnaires de bureaux souhaitent de plus en plus obtenir ces résultats de manière durable. Comme l’un d’entre eux explique : « Nous ne voulons pas seulement d’un bureau confortable ; nous voulons un bureau durable. »

Cela signifie de contrôler l’efficacité et la consommation énergétique, ainsi que de chercher des solutions qui ne causent pas de dommages ailleurs. « Nous avons essayé plusieurs produits pour le nettoyage ; 95 % d’entre n’étaient pas durable ou utilisaient des produits chimiques. Cela tue les bactérie, mais tuera également mes meubles après un mois d’utilisation », explique le manager.

Il nous faut donc trouver un solution qui fait tout cela : nettoyage et élimination des mauvaises odeurs, contrôle de la température et de l’humidité, le tout sans causer de dommages à notre infrastructure. Voilà pourquoi les gestionnaires recherchent de plus en plus des systèmes combinés de climatisation et de purification de l’air pour réduire de manière durable les risques potentiels causés par certains virus, certaines bactéries et certains types de moisissures, et améliorer leur environnement.

Présentation de la technologie nanoe™ X : Confort et productivité grâce à la qualité de l’air

Une technologie telle que nanoe™ X peut être intégrée à des unités de climatisation pour contribuer à améliorer la qualité de l’air et soutenir l’inhibition des certains virus en suspension dans l'air, certaines bactéries, certains types de moisissure et certaines substances dangereuses contenues dans les particules fines (PM2.5).

nanoe™ X fonctionne à travers la propagation de radicaux hydroxyles durablement générés à partir de l’humidité dans l’air. Ces derniers contribuent à désactiver les virus et éliminer les mauvaises odeurs, de manière invisible, pour améliorer votre environnement. Vous pouvez donc être sûr que les travailleurs se trouveront un bureau accueillant en franchissant le seuil de la porte.

>> En savoir plus sur nanoe™ X

Les gestionnaires de bureau se préoccupent constamment du ROI de leurs solutions, en particulier sur le long terme. Comme l’un d’eux explique : « Il faut toujours prendre en compte le coût et la durée de fonctionnement. » Un climatiseur intégré comme nanoe™ X avec amélioration de la qualité de l’air et désodorisation assure un bon ROI en assurant climatisation et purification en un seul système, ne requérant ni espace supplémentaire ni heures d’entretien, et assurant que vous n’avez pas besoin d’ajouter d’autres pratiques de nettoyage à votre régime existant.

La qualité de l’air est le secret pour un meilleur environnement de bureau

Le fait de fournir un environnement de travail plus propre et plus confortable n’a jamais été aussi important pour préparer le futur des entreprises. Il est nécessaire que votre bureau facilite une productivité, une efficacité, un bien-être et une rétention du personnel accrus.

Parce que les pratiques de travail changent rapidement et que plus de travailleurs que jamais exigent de meilleurs structures de la part de leurs employeurs, il est désormais temps d’assurer au niveau de l’environnement. Nettoyer l’air, désactive les virus, bactéries, moisissures et allergènes, et éliminer les mauvaises odeurs.

Voilà exactement ce en quoi nanoe™ X peut vous aider.

>> Études de cas : Bureaux

[Remarque]
*1 Statistiques issues de la projection de données de Ladders, décembre 2021.
*2 Statistiques issues de l’index Human Workplace Index de Workhumans, janvier 2022
*3 Statistiques issues de l’enquête Job Openings and Labor Turnover Survey du Bureau of Labor Statistics américain

Derniers articles

Comment fidéliser les employés d’hôtel grâce à un meilleur environnement de travail

En quoi la technologie peut-elle rendre votre établissement de soins plus confortable et plus propre?

En quoi la qualité de l’air est-elle un élément crucial pour le fonctionnement d’une clinique vétérinaire de haute performance?

Comment faire de votre salle de sport la salle préférée de vos clients?